198 LEBOHANG KGANYE

LEBOHANG KGANYE
Ke Lefa Laka : Her-Story & Heir-Story (2012 – 2013)

Ce double projet photographique interroge la construction de l’identité à travers la sphère familiale et l’histoire de l’Afrique du Sud. Dans Her-Story, Lebohang Kganye réactualise la présence de sa défunte mère par des montages digitaux juxtaposant leurs deux figures. Le « ça a été » de Roland Barthes, expression célèbre décrivant la capacité de la photographie à figer un instant donné, tout en le faisant déjà mourir, est réinvesti par l’artiste d’une manière intime et personnelle. En s’habillant de manière similaire et en adoptant une même gestuelle, Kganye se love dans l’ombre de sa mère tout en cohabitant dans un même présent, celui de l’image photographique.
Heir-Story est une série de photomontages, de collages grandeur nature, mettant en scène les épisodes de vie du grand-père de Kganye au temps de l’Apartheid. Utilisant une tenue à priori masculine, Kganye interroge sa propre identité en rejouant l’histoire d’un homme qu’elle n’a jamais connu, au fil de décors lui ayant été décrits par sa grand-mère. Ke Lefa Laka fait de la photographie et de l’album de famille, les archives subjectives d’une narration familiale en quête de sa propre histoire.
Kganye impose le corps et sa représentation en image, le réel et le fictionnel, comme les deux entités fondatrices d’une écriture individuelle et communautaire. Conçus comme des autoportraits, Ke Lefa Laka s’inscrit dans un réseau de correspondances complexes mettant en jeu le genre et l’origine ethnique de l’artiste, sa lignée matriarcale et l’histoire politique du pays, tout en évoquant l’héritage morcelé de la population noire d’Afrique du Sud composant un/des récits.

Née en 1990 à Katlehong, Afrique du Sud –
Vit à Johannesburg

Institut Français
Ministère de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme du Mali
© RENCONTRES DE BAMAKO