Moussa Kalapo - Mali

Musée National du Mali

MOUSSA KALAPO
La métaphore du temps (2015)

Des photos qui s’accumulent dans des albums de famille ou des portraits marqués par l’usure du temps. C’est cette matière que le photographe Moussa Kalapo a choisi d’explorer dans sa série La métaphore du temps. Le photographe a invité des habitants bamakois à se raconter à travers une sélection de photographies anciennes qu’ils conservaient précieusement.

Un enfant, une adolescente posent dans leur lieu de vie quotidienne tenant entre leurs mains la photo d’une personne disparue. Ces images anciennes choisies par son entourage proche sont, pour la plupart le moyen de se raconter, de lutter contre l’oubli.

Les mains qui tiennent les photos sont un premier indice de la marque du temps et de son écoulement. L’originalité de la série réside aussi dans l’exercice de reconstruction de la mémoire ou parfois même d’invention d’une histoire. Les multiples narrations qui s’établissent dans ces images permettent au pho- tographe d’interroger l’importance de l’archivage et de son rôle de perpétuation d’une mémoire personnelle ou collective. Ces images finissent par s’imposer comme une prescription favorable à l’affermissement du souvenir par l’objet, par le document. Cette mise en abyme contribue également à ériger un récit retraçant une tranche de l’histoire de la photographie en Afrique, notamment par l’évocation des studios maliens, ainsi que leur déclin avec l’apparition de la couleur et de la photographie ambulante. Cette matière constitue un enjeu important dans le parcours de Moussa Kalapo, qui participe activement depuis 2014, au programme de conservation et de préservation de collections de photographes maliens et à la construction d’une histoire possible de la photographie.

Né en 1983 à Bamako, Mali –
Vit à Bamako

Institut Français
Ministère de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme du Mali
© RENCONTRES DE BAMAKO