Transporteur Officiel des Rencontres de Bamako

Le FORUM – Journées professionnelles du 2 au 5 décembre

Commissaire : Marie-Ann Yemsi avec la complicité des membres du comité de Conseillers curatoriaux
Assistante curatoriale : Astrid Lepoultier
3 sessions de 2 heures à 2h30 – matinées des 3, 4 et 5 décembre.
Lieu : Musée National du Mali, espace dédié en extérieur.
Public : ouvert à tous. Tous les artistes invités par la Biennale à Bamako seront présents.
Le programme des intervenants et des contributions sera disponible fin octobre.

Le Forum structure les rencontres professionnelles au Village de la Biennale dans une nouvelle dynamique basée sur la participation active des artistes.

Les journées professionnelles réunissent, du 2 au 5 décembre 2017, tous les artistes participants, les partenaires, les professionnels du monde entier et la presse africaine et internationale. Nous proposons avec Le Forum, d’expérimenter une nouvelle approche et mise en œuvre des rencontres professionnelles, centrée sur une dynamique collaborative et collective et sur la participation active des artistes. Le format académique n’étant pas toujours approprié et souvent intimidant pour les artistes qui ne disposent pas nécessairement de ces savoirs, les sessions du Forum sont imaginées de façon à créer des espaces de liberté, proposer des outils et des pistes de réflexions afin de favoriser le partage et l’émergence collective d’un autre savoir. Cette démarche tend ainsi à réinscrire les artistes au centre des débats et à favoriser l’accueil de leurs paroles, sous des formes libres.
Chaque session propose des contributions d’artistes présentés dans les expositions de la biennale (performances, lectures performées…) et des échanges, débats avec des intellectuels du continent ou des diasporas (écrivains, philosophes, musiciens, chorégraphes, producteurs culturels…)

  • 3 décembre 2017 – Cette première session sera articulée autour d’une exploration des questionnements posés par les artistes dans le cadre de l’exposition panafricaine Afrotopia.
  • 4 décembre 2017 – La seconde session proposera une réflexion sur le statut des images produites par les artistes. Dans le flux permanent d’images dont nous sommes assaillis, sous l’influence de leur effet esthétique ou cognitif immédiat nous prenons rarement le temps d’en examiner les origines, les présupposés, les sous-entendus. Des narrations fictionnées aux récits documentaires, quel est le rôle et la responsabilité du photographe ou du vidéaste dans leur manipulation et leur diffusion ?
  • 5 décembre 2017 – La dernière session questionnera les enjeux de la biennale dans un temps de prolifération de ce type de manifestations et les possibilités de réinvention des formes de production culturelles et de pédagogie des enseignements artistiques sur le continent.
Institut Français
Ministère de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme du Mali
© RENCONTRES DE BAMAKO